Rencontre de Marrakech

La ville de Marrakech a abrité du 12 au 18 Novembre 2018 une rencontre intitulée « Judaïsme marocain pour une marocanité en partage ». La rencontre organisée conjointement par le conseil de la communauté marocaine de l’étranger, le conseil des communautés israélites du Maroc et notre association l’AAMJM a réuni plus de 200 marocaines et marocains, juifs et musulmans venus du monde entier.

 

La rencontre s’est articulée sur plusieurs volets. A côté d’activités culturelles telles que plusieurs expositions de photographies, des projections de films et des concerts de musique marocaine de nombreuses communications scientifiques étaient à l’ordre du jour. Le mercredi fut consacré à la présentation des réalités marocaines. Des intervenants de haut rang ont tenté de dresser un tableau de la situation politique et sociale du Maroc d’aujourd’hui, présentant autant les progrès socio-économiques que les nombreux problèmes auxquels est confronté le pays. Les conférences suivantes concernaient l’histoire des juifs du Maroc et son écriture ainsi que la perception et la représentation du juif dans la production littéraire, cinématographique et médiatique au Maroc. La dernière journée avait pour but de regarder vers l’avenir et donna la parole a des acteurs associatifs du Maroc et de l’étranger qui présentèrent leurs projets autour de l’étude du Judaïsme marocain et du renforcement des liens entre le Maroc et ses diasporas.

 

Rapport d’enquête

Que savent les jeunes marocains sur le judaïsme de leur pays?

Les jeunes Marocains d’aujourd’hui vivant sur le sol national n’ont comme source d’information sur le judaïsme marocain  que des bribes de savoir que conserve la société. Deux associations de la société civile, l’Association Mimouna et l’Association des Amis du Musée du Judaïsme Marocain (AAMJM), ont voulu mesurer le degré de connaissances sur la question. Elles ont réalisé une enquête sur un échantillon de la population concernée. 401 jeunes Marocains, des deux sexes âgés de 14 à 24 ans ont répondu au questionnaire. Pour l’intégrale des résultats voici le rapport d’enquête intégral.

 

Rapport d'enquête
Rapport d'enquête.pdf
Adobe Acrobat Dokument 1.7 MB

Visite de jeunes d'origine juive marocaine

Au mois de mai 2016 et à l’invitation du Ministère des marocains résidant à l’étranger une vingtaine de jeunes juifs d’origine marocaine de France, du Canada et d’Israël ont participé, pendant 8 jours, à un voyage d’étude et de découverte du Maroc moderne. Cette visite organisée conjointement par l’AAMJM et le Ministère des M.R.E a été l’occasion pour la jeune génération de juifs marocains de découvrir le Maroc face aux défis de la modernité sur les plans politique, économique, social et culturel, mais aussi de se familiariser avec le patrimoine judéo-marocain matériel et immatériel. Toujours grâce à l’implication du Ministère de M.R.E en la personne de son Ministre M. Anis Birou, cette expérience sera rééditée en 2017.

Association des Amis du Musée du Judaïsme Marocain

Une Association des Amis du Musée du Judaisme Marocain, pourquoi ?

Pour savoir qui sommes-nous, cliquez ici!

Pour nous contacter, ecrivez un e-mail: contact@aamjm.org

 

 

Actualités

Simon Levy - Poursuivons notre route

Un film documentaire de Younes Laghrari

 

Le 14 décembre 2016 l’association Mimouna et l’AAMJM (Association des Amis du Musée du Judaïsme Marocain) organiseront communément - en partenariat avec la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc- une soirée en hommage à Simon Lévy qui nous a quittés il y a cinq ans.

A cette occasion un film inédit tourné à l’occasion de cette manifestation et consacré a feu Simon Levy et à son combat pour défendre le patrimoine judéo marocain sera projeté

Le programme définitif de la soirée vous sera communiqué ultérieurement.

Nous serons heureux de vous compter parmi nous ce soir-là.

 

Date et heure : mercredi 14 décembre 2016 à partir de 18h30

Lieu : auditorium de la BNRM Avenue Ibn Khaldoun à Rabat

 


 

Communiqué de presse
Comm-Presse_fr..pdf
Adobe Acrobat Dokument 449.5 KB
Communiqué de presse (arabe)
Comm-Presse_arab..pdf
Adobe Acrobat Dokument 517.9 KB

Semaine du Film sur le Judaïsme Marocain à Berlin

Compte-rendu, fotos & revue de presse ici

Fotos: Alexej Stoljarow, Berlin

La semaine du film de Berlin est maintenant terminée. Tous les protagonistes sont rentrés chez eux, les yeux pleins de souvenirs intenses. Le public berlinois était au rendez-vous, la semaine fut un franc succès. Inspiré par cet évènement le président de notre association, Mohamed Elmedlaoui a déjà livré un texte sur son blog, le compte-rendu de la semaine ainsi que le press book complèteront l’information  

A part la nouvelle question qui semble pointer à l'horizon ; celle d'un éventuel retour sous une forme ou une autre, la désormais traditionnelle question qui s’insinue entre les lignes de la grande majorité des films projetés lors de la semaine du film sur le judaïsme marocain de Berlin, qui s’est tenue du 8 au 12 mai 2016 reste celle des raisons de l'exode dramatique et soudain des communautés juives marocaines durant les années 50 à 70 du 20e siècle. De cette question principale découlent plusieurs autres. Par exemple : quel type de représentation les membres de cette communauté avaient-ils sur eux-mêmes ainsi que sur les autres communautés avec lesquelles ils partageaient l'espace social et institutionnel dans leur patrie, le Maroc durant plusieurs siècles ? La question du système de représentation de l'identité et de l'altérité, culturellement latente parmi ces communautés, est examiné dans le reste du texte actuel.

par Professeur Mohamed Elmedlaoui, Rabat- Maroc

 

Pour savoir plus cliquez ici.

Le texte en anglais est à lire ici.

 

Première conférence de l’Association des Amis du Musée du Judaïsme Marocain, tenue à Rabat le 14 janvier 2016

Comme prévu, notre association a organisé le 14 Janvier 2016 sa première conférence. Le thème en était « le plaisir de mémoire » avec un hommage rendu à Simon Lévy, décédé voici quatre ans déjà et une présentation de notre association au public de Rabat. Environ 150 personnes ont répondu à notre invitation. Le ministre de la culture Mohammed Amine Sbihi, le ministre de l’habitat Nabil Benabdellah le président du Conseil National des Droits de l’Homme Driss El Yazami et l’ex-ministre chargé de la recherche scientifique et actuellement directeur de l’Academie Hassan II des Sciences et Techniques Omar Fassi Fehri, ainsi qu’un grand nombre de personnalités du monde culturel et de la société civile ont fait le déplacement à la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc à Rabat, qui a eu la grande amabilité de nous recevoir. Après une petite collation, à la cafeteria de la bibliothèque, la conférence s’est tenue à la salle de projection.

 

 

 

Revue de presse

Le Matin.pdf
Adobe Acrobat Dokument 492.6 KB
Telquel.pdf
Adobe Acrobat Dokument 244.7 KB
Dépêche MAP.pdf
Adobe Acrobat Dokument 253.7 KB
Maghress.pdf
Adobe Acrobat Dokument 232.3 KB
PPS.pdf
Adobe Acrobat Dokument 253.8 KB
Quidma.pdf
Adobe Acrobat Dokument 316.2 KB
Hespress.pdf
Adobe Acrobat Dokument 218.5 KB

Semaine du Film sur le Judaïsme Marocain à Berlin

compte-rendu, fotos & revue de presse ici

« Plaisir de mémoire » en hommage posthume à Simon Lévy (par Mohamed Elmedlaoui)

Compte-rendu

de la première conférence de AAMJM, tenue à Rabat le 14 janvier 2016

Compte-rendu.pdf
Adobe Acrobat Dokument 558.1 KB

Nouveau livre sur les juifs du sud!

Le 7 janvier 2013, s’est tenu à Rabat un colloque sur les communautés juives du sud du Maroc, considérées comme les plus anciennes de ce pays. Réunir les contributions des participants, universitaires et spécialistes, tenait au cœur de chacun. La singularité de cet ouvrage réside dans l’accent mis, avant tout, sur le concret, le local et le spécifique. Pour en Savoir plus...

Communautés juives.pdf
Adobe Acrobat Dokument 3.2 MB

Conférence de l'AAMJM à Berlin

Conférence de l'AAMJM à Berlin.pdf
Adobe Acrobat Dokument 410.3 KB
Juifs du Maroc.pdf
Adobe Acrobat Dokument 358.1 KB

Ce texte de Simon Lévy, paru en 2006 a été rédigé aprés une enquête réalisée auprès d'ecoliers et de lycéens au Maroc, dont les réponses montraient à quel point leur connaissance des juifs marocains étaient lacunaires.