"The Berber-Jews"

Photo Exhibition

Until the 1960s large Jewish communities existed side by side with their Muslim neighbours in the villages of Morocco’s rural areas. This rural Judaism has completely disappeared with the mass-emigration of Moroccan Jews in the second half of the 20th century. Its traces, however, are innumerable; synagogues, cemeteries and genizot testify to a rich but widely unknown past.

 

This exhibition curated by the Museum of the Art and History of Judaism in Paris is mainly based on photographs taken in the 1950s by Elias Harrus, a delegate of the French Alliance Israélite Universelle in Morocco. About 70 photos illustrate the presence of Jewish communities within the Berber societies in mountain areas: the large and middle Atlas, the Anti Atlas and in the pre-Saharan regions.

 

In order to realize this exhibition in Morocco, our association needs funding for the transport and the necessary insurance for the photographs.

 

Semaine du Film sur le Judaïsme Marocain à Berlin

compte-rendu, fotos & revue de presse ici

« Plaisir de mémoire » en hommage posthume à Simon Lévy (par Mohamed Elmedlaoui)

Compte-rendu

de la première conférence de AAMJM, tenue à Rabat le 14 janvier 2016

Compte-rendu.pdf
Adobe Acrobat Dokument 558.1 KB

Nouveau livre sur les juifs du sud!

Le 7 janvier 2013, s’est tenu à Rabat un colloque sur les communautés juives du sud du Maroc, considérées comme les plus anciennes de ce pays. Réunir les contributions des participants, universitaires et spécialistes, tenait au cœur de chacun. La singularité de cet ouvrage réside dans l’accent mis, avant tout, sur le concret, le local et le spécifique. Pour en Savoir plus...

Communautés juives.pdf
Adobe Acrobat Dokument 3.2 MB

Conférence de l'AAMJM à Berlin

Conférence de l'AAMJM à Berlin.pdf
Adobe Acrobat Dokument 410.3 KB
Juifs du Maroc.pdf
Adobe Acrobat Dokument 358.1 KB

Ce texte de Simon Lévy, paru en 2006 a été rédigé aprés une enquête réalisée auprès d'ecoliers et de lycéens au Maroc, dont les réponses montraient à quel point leur connaissance des juifs marocains étaient lacunaires.